Oblivion

17 Avril 2013
L’équipe de Technicolor dédiée aux rushes a fourni une solution de travail à distance aux réalisateurs
Oblivion

Avec Oblivion, sorti sur les écrans américains le 19 avril dernier, l’auteur-réalisateur Joseph Kosinski (Tron : L’héritage) signe un thriller futuriste époustouflant. Distribué par Universal Pictures,  Oblivion  réunit notamment Tom Cruise, Morgan Freeman et Olga Kurylenko. Outre ce casting de rêve, le film est l’une des toutes 1res superproductions à avoir été tournée avec la nouvelle caméra Sony CineAlta F65. Claudio Miranda, directeur de la photographie oscarisé et membre de l’American Society of Cinematographers (ASC), appuyés sur Technicolor quotidiens des solutions pour traiter les joncs pour traiter les rushes directement sur le lieu de tournage.

Dans une récente critique, le magazine américain Daily Variety salue l’esthétisme d’Oblivion  : « Kasinsky aime faire durer ses plans, tantôt envoutants, parfois stupéfiants ; et l’on ne peut qu’approuver ! ». Un travail visuel signé par le directeur artistique Darren Gilford et filmé par Claudio Miranda. En 2012, ce dernier recevait un oscar pour son travail sur L’Odyssée de Pi, où le mariage entre photographie et effets visuels avait été particulièrement réussi.

Pour Steve Gaub, co-producteur du film, « ce système s’est avéré souple et évolutif à la fois. Aucune restriction technique n’est venue brider notre créativité. C’est pour cette raison, et parce que nous utilisions un nouveau modèle de caméra, que nous avons choisi d’adopter la méthode Technicolor pour gérer les rushes. »

L’équipe de Technicolor dédiée aux rushes, dirigée par Mike Sowa, a donc fourni une solution de travail à distance aux réalisateurs. Ces derniers étaient installés dans les locaux de Skywalker Sound, à Lucas Valley (Californie), où Kosinski et Miranda ont supervisé les ultimes arbitrages en matière de colorimétrie.

Claudio Miranda et David Waters, collaborateur de Technicolor et membre de l’ASC, ont récemment partagé leur expérience sur Oblivion à l’occasion du salon NAB (National Association of Broadcasters).
 

Visionnez un extrait de leur conférence.