La Guerre des Tuques 3D : un franc succès

Share to Google+Share to FacebookShare to TwitterShare to LinkedIn
11 Février 2016
Collaborer à la version animée 3D du classique québécois La Guerre des tuques, réalisée par Jean-François Pouliot et François Brisson, fut un moment extraordinaire pour toute l’équipe de Technicolor à Montréal.
La Guerre des Tuques 3D : un franc succès

Collaborer à la version animée 3D du classique québécois La Guerre des tuques, réalisée par Jean-François Pouliot et François Brisson, fut un moment extraordinaire pour toute l’équipe de Technicolor à Montréal. Technicolor s’est chargée de l’ensemble de la chaîne de postproduction : image, conforme, packaging, livrables, enregistrement des voix, bruitage, mixage, montage sonore, montage des dialogues ainsi que le doublage pour la version anglaise Snowtime!.

En 2016, le long métrage d'animation sera distribué aux États-Unis. Shout! Factory, un distributeur multiplateforme, a conclu une entente avec CarpeDiem Film & TV pour propulser le projet dans le marché américain. La très attendue première américaine a eu lieu au festival Sundance en janvier dernier dans la catégorie Sundance Kids. La version anglaise de La Guerre des tuques 3D, Snowtime! met en vedette les voix de Sandra Oh, gagnante d’un Golden Globe (Grey’s Anatomy ), Angela Gallupo (Being Human), Lucinda Davis (Winx Club) et Ross Lynch (Austin and Ally).  Au Québec, le film a connu un grand succès depuis sa sortie en salles avec des recettes dépassant les 2,5 M$ au box-office en moins de 5 semaines.

L’imagerie exceptionnelle de La Guerre des tuques 3D créée par l’équipe artistique de CarpeDiem Film & TV et le studio d’animation Singing Frog a été mise en valeur par le coloriste Richard Lessard chez Technicolor.  Ce dernier a travaillé en étroite collaboration avec le réalisateur  du film Jean-François Pouliot : « Il était question d’assurer l’uniformité des multiples types d’atmosphère hivernale créés par l’équipe artistique, comme les différents tons subtils de brouillard et de neige par exemple, afin  d’assurer le look souhaité. » révèle le coloriste.

Également réputée pour la qualité de son service de mixage, Technicolor a aussi signé le son sur le projet tant attendu. «Il fallait rendre l’univers d’animation le plus réel possible afin qu’il se rapproche de celui du film traditionnel en mettant de l’avant les différents types d’ambiances d’hiver et de températures. Côté voix et musique, il fut important de créer l’équilibre pour obtenir l’ambiance sonore souhaitée. » souligne Stéphane Bergeron, mixeur chez Technicolor.  Marie-Claude Beauchamp, productrice du film, souligne l’expertise de Technicolor : « Une attention artistique  exemplaire a été portée par l’équipe de son de Technicolor, on entend même la neige tomber…un rêve! »

La Guerre des tuques 3D est le deuxième projet de grande envergure d’animation en trois dimensions réalisé par Technicolor cette année, suivant la livraison du long métrage  Le Petit Prince.  Fort de ces réalisations, Technicolor a développé une expertise indéniable en matière de postproduction pour les longs-métrages d’animation, notamment en 3D. L’année 2016 s’annonce bien remplie avec plusieurs projets cinématographiques d’animation déjà prévus.

La Guerre des tuques 3D a deux nominations aux Jutra dans les catégories meilleure direction artistique (Philippe Arseneau Bussières) et meilleur son (Stéphane Bergeron, Christian Rivest, Benoît Leduc, Guy Pelletier, Raymond Vermette, Julie Dufour). Le film recevra également le prix Écran d’or Cineplex pour le meilleur box-office au Canada réalisé par un film canadien lors du prochain gala des prix Écrans canadiens. La Guerre des tuques 3D a récolté 3,4 millions $ en 2015 au Canada.

La Guerre des tuques 3D est produit par CarpeDiem Film & TV, animé par le studio Singing Frog et distribué par Les Films Séville.