Le Petit Prince : Un Film International, Une Postproduction Montréalaise

Share to Google+Share to FacebookShare to TwitterShare to LinkedIn
07 Mars 2016
Le Petit Prince, un film d’animation réalisé par Mark Osborne, a maintenant fait son entrée au Québec en février 2016, en primeur Nord-Américaine.

Le Petit Prince, un film d’animation réalisé par Mark Osborne, a maintenant fait son entrée au Québec en février 2016, en primeur Nord-Américaine. Présenté en grande première lors du dernier Festival de Cannes, le film a aussi été distribué en 2015 à l’international. Cette adaptation du grand classique d’Antoine de St-Exupéry connaît déjà un grand succès, atteignant près de 90 millions $US au box-office international. Ce long métrage d’animation prendra l’affiche partout ailleurs au Canada le 11 mars prochain et le 18 mars aux États-Unis, poursuivant ainsi son succès planétaire.

Le tournage du film a été réalisé dans son entièreté à Montréal dans lequel deux techniques d’animation permettent de raconter une histoire inédite tout en protégeant l’œuvre originale : l’animation 3D (CGI) étant utilisée pour le monde réel en animation et le stop-motion pour les séquences inspirées de l’univers du Petit Prince.

Mentionnons que la postproduction du film s’est réalisée en grande partie à Montréal, dans les installations de Technicolor sur la rue Sainte-Catherine.  Faisant partie de l’équipe créative de Technicolor, la coloriste Anne Boyle nous décrit son expérience de travail sur ce long métrage d’animation :

« Aussitôt que j’ai rencontré Mark Osborne, je savais que j’allais faire partie d’un projet exceptionnel. L’esprit gravitant autour du film Le Petit Prince  a suscité de grandes émotions à tous ceux qui y ont contribué.

Le Petit Prince emprunte un style ambitieux qui utilise à la fois la prise de vue réelle ainsi que l’animation image par image. Il fut important de faire preuve de minutie afin d’effectuer la transition d’une scène à l’autre. Il fallait faire entrer des prises et des séquences jusqu’à la dernière minute sur un projet qui est à la fois 2D et 3D. Pour ce faire, il était nécessaire d’avoir un workflow efficace afin de respecter les échéanciers. 

Mathieu Beausoleil - qui a fait le montage en ligne ainsi que la stéréoscopie - et moi avons travaillé en collaboration avec le directeur de la stéréographie, John Brooks sur le 3D. Ce fut pour nous une excellente opportunité de travailler avec quelqu’un de si talentueux et avant-gardiste dans le domaine. »

Que la postproduction de ce long métrage d’envergure comme celle du film Le Petit Prince se fasse à Montréal ne tient pas du hasard.  La ville est de plus en plus reconnue comme étant un centre d’excellence mondiale en matière d’animation.  Technicolor participe à ce développement, ayant elle-même contribué à la postproduction de plusieurs films d’animation au cours des dernières années, dont La Guerre des Tuques 3D en 2015. 

Le Petit Prince est produit par On Entertainment et Kaibou Productions.  L’animation a été réalisée par ToutTenKartoon et Mikros Image Montréal.  Mikros est une société détenue par Technicolor.  Elle fait partie de son portefeuille de studios de création, qui inclut Mr. X, MPC et The Mill, des leaders reconnus dans leur milieu.