Technicolor donne chair à The Revenant

Share to Google+Share to FacebookShare to TwitterShare to LinkedIn
13 Janvier 2016
L’équipe Technicolor redouble d’efforts pour The Revenant
Technicolor donne chair à The Revenant

The Revenant, dernier film du réalisateur Alejandro González Iñárritu, produit par New Agency et 20th Century Fox, marque un nouveau jalon majeur dans la filmographie du réalisateur, après Birdman ou (La Surprenante Vertu de l’ignorance), pour lequel Iñárritu avait déjà été récompensé aux Oscars. Tourné dans des conditions extrêmes et des lieux hostiles, en plein hiver, dans les montagnes au Nord des Rocheuses canadiennes puis dans les Andes du Sud, uniquement en lumière naturelle, le film met en vedette Leonardo DiCaprio et Tom Hardy. Dans une collaboration étroite avec les équipes créatives de Technicolor, Emmanuel Lubezki, directeur de la photographie primé aux Oscars et membre de l’ASC et de l’AMC, a filmé une partie du film avec la nouvelle caméra ARRI 65 en plans-séquences, tout comme il l’avait fait pour Birdman. La conjugaison de l’expertise de nombreux talents créatifs et de producteurs a permis de relever l’un des défis les plus difficiles de toute l’histoire de Technicolor.

La post-production de The Revenant a demandé une mobilisation considérable de l’ensemble de l’équipe Technicolor. Sherri Potter, Directrice des services de post-production, a déclaré : « Toute la famille Technicolor peut être extrêmement fière de l’effort collectif fourni pour soutenir Alejandro et Chivo. ». Elle précise : « Pour un projet qui possédait autant de complexités et de délais serrés, c’est un véritable exemple de la magie de l’esprit d’équipe.»

L’équipe des Services en plateau de Technicolor a voyagé avec celle de Lubezki sur tous les lieux de la première et deuxième équipe de tournage, et s’est occupée de la distribution des rushes aux fournisseurs d’édition et de divers effets spéciaux. Pour atteindre le résultat final attendu pour le film, un système de correction colorimétrique Lustre a été installé sur le lieu du tournage pour l’étalonnage des rushes. Il permettait d’effectuer le contrôle des couleurs des copies intermédiaires numériques sur une projection configurée en 2K directement dans la caravane de Technicolor, installée près du bureau de production.

Dave Wilkinson et Jodie Davidson, deux talents de Technicolor, se sont occupés de l’étalonnage colorimétrique des rushes. Les rushes traités par Technicolor sont livrés sous DNx36 175 pour l’édition, H264 pour pix, et HDCamSR pour les demandes de l’équipe marketing de la 20th Century Fox. Tous les rushes ont été enregistrés sur des lecteurs LTO. Une salle de visionnage des rushes a été installée à l’usage des experts éditoriaux et créatifs directement dans le bureau de production. Emmanuel Lubezki a ainsi pu étalonner pendant la journée et directement dans la caravane en résolution 2K et visionner ces rushes le soir même en salle de projection. Kenny Vicent, ingénieur et Directeur des Services en plateau de Technicolor, a également apporté son concours sur les lieux de tournage.

L’équipe d’effets spéciaux MPC du groupe Technicolor a produit les séquences VFX pour le long métrage, sous les commandes du superviseur Arundi Asregadoo et de la productrice Lena Scanlan. MPC a été récompensé pour la séquence d’ouverture du film dans laquelle les acteurs principaux sont attaqués le long d’une rivière. Iñárritu voulait créer une séquence continue qui donnerait l’illusion du « temps réel », à l’instar de Birdman, et conserver un travail de prise de vues 100 % réel. La tâche de MPC a consisté à assembler de manière homogène plus de 100 plans en tourné-monté, réduisant à 39 le nombre de plans longs. L’équipe MPC a dû également surmonter d’autres difficultés comme la conception d’une approche efficace de fusion de différents formats et une solution au problème de parallaxe des arbres. Le résultat final est la somme de techniques telles que la reprogrammation de parties de plans et la reconstruction de sections de l’image à partir d’autres scènes. L’équipe MPC a également créé des animaux en CG pour des scènes où apparaissent un castor, un cerf, des vautours et des chevaux. Les équipes de VFX ont créé des effets de fumée, feu et de boue volante, ont remplacé quelques ciels et conçu des flèches en CG.

Les artistes d’effets visuels de Technicolor basés à Hollywood ont fourni plus de 2 000 heures de travail de rotoscopie. L’étalonnage de finition du film a été confié au chef coloriste senior de Technicolor, Steven J. Scott, et à ses collègues spécialistes de la finition Charles Bunnag, Michael Hatzer et Ntana Key, qui ont collaboré avec le noyau dur de l’équipe d’Hollywood. Celle-ci, dirigée par le producteur Mike Dillion, composée des assistantes spécialisées en finition Laura Holeman et Brandie Konopasek et des assistants de données de finition Juan Flores, Chris Jensen et Kevin Razo, a également apporté une contribution de premier plan au film. L’éditeur de la finition en chef Bob Shneider et l’éditrice de Carrie Oliver ont pris en charge l’étape de conform de la finition, en lien avec l’équipe éditoriale de production dirigée par Stephen Mirrione.

L’étalonnage du film The Revenant a été réalisé sur Autodesk Lustre (2015 ext3) de Technicolor en utilisant le lecteur Christie 4220 en 4K. Technicolor a créé un Digital Cinema Package en 4K. Le master Dolby du film, les screeners de la saison des prix et la version home video ont été étalonnés par Skip Kimball.

L’équipe des Services Marketing de Technicolor a produit sept bandes-annonces pour la promotion du film. Leur étalonnage a été réalisé par Ntana Key.