Technicolor rend glaçant Death Note et fait frissonner Netflix

Share to Google+Share to FacebookShare to TwitterShare to LinkedIn
11 Septembre 2017
Technicolor fait de nouveau équipe avec le réalisateur Adam Wingard pour son dernier thriller, participant à la bande-son électrisante et offrant ses services marketing.
Technicolor rend glaçant Death Note et fait frissonner Netflix
  • Depuis 2011, le réalisateur Adam Wingard fait appel aux équipes de Technicolor Sound  pour chacun de ses films.
  • L’étalonnage SDR et HDR a été dirigé par Skip Kimball.
  • La branche Technicolor Marketing Services a participé à tous les trailers et teasers de cette production originale Netflix.

Que feriez-vous si vous aviez tout à coup le pouvoir quasi divin de décider de la mort de n’importe qui ? Dans Death Note, un ado ordinaire met la main sur un étrange carnet tombé du ciel et comprend rapidement le pouvoir de ce dernier : il suffit d’y écrire le nom et d’y dessiner le visage de quelqu’un pour précipiter sa mort.

Death Note est le dernier projet en date d’Adam Wingard, étoile montante du cinéma d’horreur et partenaire récurrent de Technicolor. « Nous sommes vraiment sur la même longueur d’onde », déclare le réalisateur à propos des Superviseurs Son Andy Hay et Jeffrey Pitts, avec qui il travaille régulièrement.

Voulant rendre hommage au célèbre manga japonais dont le film est tiré, Pitts s’est rendu à Tokyo pour enregistrer l’environnement sonore de la ville. En les mêlant aux sons de Seattle, où se déroule l’action du film, il a donné au projet une signature sonore unique et originale. Andy Hay s’est chargé du mixage des dialogues et de la musique, tandis que l’ingénieur du son Technicolor Gregg Rudloff a intégré les effets sonores. Les nombreuses sessions de post-synchronisation des dialogues ont permis à l’équipe son de travailler avec l’acteur Willem Dafoe qui incarne Ryuk, le “dieu de la mort”, un personnage créé en motion-capture. Au final, Wingard et son équipe ont élaboré une bande-son pleine d’énergie, avec une léger côté « années 80 ».

« J’ai toujours eu l’assurance que le son entendu ici (au studio Technicolor de Paramount) serait le son que chacun entendrait ensuite chez lui, affirme Wingard. En somme, c’est depuis que je viens travailler ici que je peux dormir tranquille ! »

Il s’est également confié sur Skip Kimball, superviseur de l’étalonnage en SDR/HDR chez Technicolor Hollywood : « Collaborer avec Skip est une vraie chance car il a travaillé avec d’immenses cinéastes. À chaque fois que je mentionne un film, je peux être sûr qu’il y a participé. Donc si je lui dis « quelque chose avec ce genre de feeling », il sait exactement ce dont je parle. »

Technicolor Marketing Services a apporté son expérience aux bandes-annonces et teasers du film, et a fourni un service marketing localisé en 29 langues.

Découvrez vite The Sound of Death Note : un reportage inédit dans les coulisses du film présenté par Technicolor !