Un portrait intime de Jackie

Share to Google+Share to FacebookShare to TwitterShare to LinkedIn
12 Décembre 2016
Technicolor a fourni des services créatifs audio et visuels pour reconstituer la période troublée qui a suivi l’assassinat du président Kennedy dans Jackie.
Un portrait intime de Jackie
  • Technicolor a fourni les rushes numériques et Technicolor Sound a supervisé le mixage sonore final.
  • Les prises de vue réelles en super 16 mm ont été combinées avec des simulations d’archives et de vidéos des années 1960.
  • L’équipe Technicolor R&I basée à Rennes a créé un algorithme spécial pour la finition DI (intermédiaires numériques).

Dans Jackie, le réalisateur chilien Pablo Larraín dresse un portrait saisissant de la Première dame Jacqueline Kennedy dans les heures et les jours qui ont suivi l’assassinat de JFK, en novembre 1963. Le film, dont la trame narrative fait alterner projections dans le futur et dans le passé, a été filmé en Super 16 mm par le directeur de la photographie Stéphane Fontaine, membre de L’Association française des directeurs de la photographie cinématographique (AFC). La finition des couleurs a été effectuée par Isabelle Julien en l’espace de 18 jours.

La Maison-Blanche à l’époque des Kennedy a été exactement reconstituée dans les studios de Luc Besson à Saint-Denis, principal site de production du film, à l’exception de 10 jours de prises de vue réalisées en extérieur à Baltimore (Maryland, USA). Produit dans le circuit indépendant, ce drame historique met en vedette Natalie Portman, lauréate d’un Oscar, dans des scènes restituées avec précision comme la célèbre visite de la Maison-Blanche par Jackie Kennedy en 1962, et sa première interview touchante et mémorable donnée peu après la mort de son mari.

Compte tenu de ces événements bien documentés et de leurs célèbres protagonistes, la texture des images était un défi important, parfaitement relevé grâce à l’approche et l’expérience de Technicolor. L’équipe a travaillé en étroite collaboration avec le centre de recherche de Technicolor à Rennes, qui est allé jusqu’à développer un algorithme spécifique pour mieux reproduire l’esthétique et l’ambiance des années Kennedy.

À propos du film, Pablo Larraín a fait la déclaration suivante : « Nous avons cherché à traduire une ressemblance, une sensation et la sensibilité du personnage, mais je voulais obtenir un rendu bien particulier. Jackie ne devait ressembler à rien d’autre. »

Regardez la bande-annonce officielle de Jackie en HD ici.