Chiffres d’Affaires Du T3 2015

Share to Google+Share to FacebookShare to TwitterShare to LinkedIn

Technicolor annonce aujourd’hui son chiffre d’affaires du troisième trimestre 2015

  • Chiffre d’affaires hors activités abandonnées en hausse de 7,5% à taux de change courants et de 3,2% à taux de change constants
  • Réalisation de deux acquisitions stratégiques et d’une opération majeure en Propriété Intellectuelle au T3 2015
  • Situation financière solide à fin septembre, avec une amélioration du profil de crédit du Groupe
  • Succès du placement de dette nouvelle finalisé début octobre

 

Paris, 20 octobre 2015 Technicolor (Euronext Paris : TCH ; OTCQX : TCLRY) annonce aujourd’hui son chiffre d’affaires du troisième trimestre 2015.

Frédéric Rose, Directeur général de Technicolor, a déclaré :
« Nous sommes en bonne voie pour atteindre nos objectifs 2015 sur la base du chiffre d’affaires solide du troisième trimestre. En outre, tout en veillant à la bonne performance de nos différentes activités, nous avons annoncé des opérations stratégiques de premier plan, avec The Mill et Cisco Connected Devices, ce qui va fortement accélérer la réalisation des objectifs de notre plan stratégique Drive 2020. »

Principaux éléments

  • Solide progression du chiffre d’affaires du segment Technologie et lancement d’un programme commun de licences de brevets avec Sony pour la télévision numérique et les écrans de moniteurs, soulignant l’expertise de Technicolor en Propriété Intellectuelle ;
  • Croissance à deux chiffres du chiffre d’affaires des Services de Production, grâce aux Effets Visuels et à l’Animation ; élargissement du portefeuille de marques du Groupe avec l’acquisition de The Mill, le plus grand studio mondial de création d’effets visuels et de production de contenus pour le marché de la publicité et les marques ;
  • Croissance du chiffre d’affaires des Services DVD, grâce à une forte augmentation des volumes de Blu-rayTM, soulignant l’appétit des consommateurs pour les supports physiques au contenu attractif ;
  • Baisse du chiffre d’affaires du segment Maison Connectée, comme attendu, du fait de la consolidation en cours de l’industrie en Amérique du Nord, ainsi que de conditions macroéconomiques plus difficiles au Brésil, en partie compensée par une hausse à deux chiffres en Europe, Moyen-Orient et Afrique et en Asie Pacifique ; acquisition de la division Connected Devices de Cisco en bonne voie, la finalisation de l’opération devant intervenir avant la fin de l’année ;
  • Dette financière nette à sa valeur nominale de 946 millions d’euros à fin septembre, intégrant le coût d’acquisition de The Mill, ainsi qu’une hausse du besoin en fonds de roulement afin de soutenir un fort niveau d’activité au quatrième trimestre ;
  • Maintien des notes de crédit de Technicolor à B1 par Moody’s et à B+ par S&P, avec des perspectives revues en hausse à « Positive » par Moody’s et confirmées à « Stable » par S&P ;
  • Succès du placement d’un emprunt à terme complémentaire d’un montant total d’environ 375 millions d’euros afin de financer l’acquisition de la division Connected Devices de Cisco et de The Mill.

 

Objectifs pour 2015

  • Technicolor confirme ses objectifs d’EBITDA ajusté et de flux de trésorerie disponible du Groupe pour 2015, sans prendre en compte l’impact de l’acquisition de la division Connected Devices de Cisco qui devrait être finalisée avant la fin du quatrième trimestre ;
    • EBITDA ajusté compris entre 560 millions d’euros et 590 millions d’euros ;
    • Flux de trésorerie disponible du Groupe supérieur à 230 millions d’euros ;
  • Le Groupe prévoit désormais d’atteindre un ratio de levier financier (Dette Nette/EBITDA ajusté) de moins de 1,7x à fin décembre 2015, incluant l’impact sur la dette financière nette des acquisitions de The Mill et de la division Connected Devices de Cisco.
  • Technicolor mettra à jour les objectifs financiers de son plan stratégique Drive 2020 lors de la publication de ses résultats annuels 2015.

 

 

 

Revue par segment du chiffre d’affaires du troisième trimestre 2015

 

Chiffre d’affaires du Groupe par segment

 

 Troisième Trimestre

 Variation

En millions d’euros

2014

2015

A taux courants

A taux constants

Technologie

116

121

+4,6%

+6,9%

Services Entertainment

330

423

+28,1%

+18,2%

Maison Connectée

369

332

(10,0)%

(11,4)%

Autres

0

0

ns

ns

Chiffre d’affaires (hors activités abandonnées)

815

876

+7,5%

+3,2%

Activités abandonnées

28

1

(96,6)%

(96,2)%

Chiffre d’affaires du Groupe

843

877

+4,0%

(0,1)%

Le chiffre d’affaires du segment Technologie a atteint 121 millions d’euros au troisième trimestre 2015, en hausse de 4,6% à taux de change courants comparé au troisième trimestre 2014. Le chiffre d’affaires de la division Licences a atteint 117 millions d’euros sur la période, en augmentation de 5 millions d’euros à taux de change courants par rapport au premier trimestre 2014. Cette performance a reflété une hausse du chiffre d’affaires généré par le consortium MPEG LA, en raison d’une évolution favorable du taux de change du dollar US contre l’euro, et une bonne performance des programmes de licences directement gérés par le Groupe, bénéficiant des nouveaux contrats signés sur les trimestres précédents.
Au troisième trimestre, Technicolor et Sony ont annoncé un programme commun de licences de brevets relatif à la télévision numérique (Digital TV ou « DTV ») et aux écrans de moniteurs (Computer Display Monitor ou « CDM »). Technicolor sera l'agent exclusif pour l’octroi de licences du portefeuille de brevets combiné couvrant les téléviseurs numériques et les écrans de moniteurs d’ordinateur. Avec cet accord, le Groupe garantit non seulement les revenus à long terme de son programme pour la Télévision Numérique et la génération de chiffre d’affaires additionnel dans le domaine des écrans de moniteurs, mais il démontre également sa capacité à développer des partenariats ad-hoc dans la propriété intellectuelle.

###

Le chiffre d’affaires du segment Services Entertainment (excluant les activités abandonnées) a atteint 423 millions d’euros au troisième trimestre 2015, en hausse de 28,1% à taux de change courants comparé au troisième trimestre 2014. Cette performance a reflété un niveau d’activité soutenu en Effets Visuels et en Animation dans les Services de Production, et une hausse des volumes dans les Services DVD liée à l’important calendrier de sorties de nouveaux titres de la part des studios clients du Groupe.

  • Le chiffre d’affaires des Services de Production a enregistré une hausse à deux chiffres au troisième trimestre 2015 comparé au troisième trimestre 2014. Le chiffre d’affaires hors activités abandonnées a augmenté de plus de 40% à taux de change constants comparé au troisième trimestre 2014, en raison d’une croissance organique à deux chiffres sur la période, reflétant un nouveau trimestre record dans les activités d’Effets Visuels sous la marque MPC, ainsi que de la contribution additionnelle au chiffre d’affaires des acquisitions de Mr. X, OuiDo Productions, Mikros Images et The Mill (société acquise le 15 septembre 2015). Ce fort niveau d’activité a reflété une performance soutenue des activités d’Effets Visuels pour les films et la publicité, ainsi que des activités d’Animation, tandis que le chiffre d’affaires des activités de Postproduction est resté globalement stable sur le trimestre, malgré un léger recul en Amérique du Nord, en raison d’un nombre moins élevé de productions pour le cinéma et la télévision.

Au troisième trimestre, les équipes d’Effets Visuels ont finalisé leurs travaux sur Seul sur Mars (Fox), Chair de Poule (Sony), Les 4 Fantastiques (Fox) et Pan (Warner), tout en poursuivant leurs travaux sur plusieurs projets cinématographiques, incluant Le Livre de la Jungle (Disney), Batman v Superman : L’Aube de la Justice (Warner), Monster Truck (Paramount), 007 Spectre (Sony), Tarzan (Warner), The Finest Hours (Disney), et X-Men : Apocalypse (Fox). Les équipes ont également démarré leurs travaux sur de nouveaux projets tels que Independence Day : Resurgence (Fox) et S.O.S Fantômes 3 (Sony). Au troisième trimestre, les équipes de Postproduction ont finalisé leurs travaux sur plusieurs projets cinématographiques, incluant Ant-Man (Disney/Marvel), Les 4 Fantastiques (Fox), A Vif ! (Weinstein), Le Nouveau Stagiaire (Warner), et Le Pont des Espions (Disney). Les équipes ont également poursuivi leurs travaux sur des séries télévisées premium comme Vampire Diaries (CW), Scandal (ABC),Esprits Criminels (CBS), Heroes Reborn (NBC), et iZombie (CW) pour de grandes chaines de télévision, ainsi que sur des productions originales comme Mozart In The Jungle (Amazon), Narcos et Sense8 (Netflix) pour des plateformes de services « Over-the-Top » (« OTT »).

  • Le chiffre d’affaires des Services DVD a augmenté au troisième trimestre 2015, bénéficiant d’une hausse de plus de 2% des volumes combinés de DVD en Définition Standard et de disques Blu-rayTM comparé au troisième trimestre 2014. Les volumes de DVD en Définition Standard sont restés stables sur la période, soutenu par un calendrier important de sorties de nouveaux titres de la part des studios clients du Groupe, ainsi que par des gains de nouveaux clients. Les volumes de disques Blu-rayTM ont quant à eux enregistré une hausse d’environ 11%, bénéficiant des mêmes éléments positifs que pour les DVD en Définition Standard, mais également d’une poursuite de la hausse des volumes de jeux vidéo au format Blu-rayTM pour la console Xbox One. Les volumes totaux de Jeux Vidéo ont souffert de la baisse continue des volumes de jeux vidéo au format DVD en Définition Standard pour la précédente génération de Xbox. Comme attendu, la division Services DVD a enregistré de meilleures tendances de volumes durant le troisième trimestre 2015, tant par rapport à la même période de l’année 2014 que comparé au deuxième trimestre 2015, mettant à nouveau en évidence la demande toujours solide des consommateurs pour les supports physiques au contenu attractif.

Au troisième trimestre 2015, les principaux titres de films produits par le Groupe ont inclus : Avengers : L’Ère d’Ultron (Disney/Marvel), Jurassic World (Universal), Mad Max : Fury Road (Warner), Fast & Furious 7 (Universal), Vice Versa (Disney) et Terminator Genisys (Paramount). Les principaux titres de Jeux Vidéo produits ont inclus FIFA 16 (Electronic Arts) et Call of Duty : Black Ops III (Activision).

 

 

 

Volumes de DVD et de Blu-ray

 

 Troisième Trimestre

 Neuf Mois

En millions d’unités

2014

2015

Variation

2014

2015

Variation

Total volumes

329,7

337,1

+2,2%

894,7

833,1

(6,9)%

Par format

DVD en Définition Standard

264,8

264,8

+0,0%

722,8

660,9

(8,6)%

 

Blu-ray™

64,9

72,3

+11,4%

171,9

172,3

+0,2%

Par segment

Studio/Vidéo

299,1

309,7

+3,6%

825,6

776,1

(6,0)%

 

Jeux

20,1

20,3

+1,0%

41,2

35,7

(13,2)%

 

Kiosques et logiciels

10,6

7,0

(33,4)%

28,0

21,3

(23,9)%

###

Le chiffre d’affaires du segment Maison Connectée a atteint 332 millions d’euros au troisième trimestre 2015, en recul de 10% à taux de change courants par rapport au troisième trimestre 2014. Cette évolution a reflété une baisse des volumes totaux de produits vendus, totalisant 7,7 millions d’unités (-14,2%) sur la période, avec un faible niveau d’activité en Amérique du Nord, en partie compensée par une amélioration du mix produit global dans la plupart des régions, à l’exception du Brésil.
Comme attendu, la faiblesse du chiffre d’affaires enregistrée par le segment Maison Connectée au cours du deuxième trimestre 2015 a persisté sur le troisième trimestre, presque entièrement due à l’Amérique du Nord, région où les commandes de produits des clients du Groupe ont continué d’être affectées par la consolidation en cours de l’industrie, mais également au Brésil, du fait de conditions macroéconomiques plus difficiles. Le segment Maison Connectée a toutefois affiché une hausse à deux chiffres de son chiffre d’affaires en Europe, Moyen-Orient et Afrique et en Asie-Pacifique, en raison notamment de la montée en puissance des déploiements de nouveaux produits plus haut de gamme sur la période.
Technicolor prévoit le retour à une croissance forte du chiffre d’affaires du segment Maison Connectée au quatrième trimestre 2015, en raison de gains de nouveaux clients et de nouvelles commandes, y compris pour des produits haut de gamme. Le Groupe prévoit en conséquence que le segment Maison Connectée devrait enregistrer une croissance de son chiffre d’affaires bien supérieure à celle du marché en 2015 par rapport à 2014 (à taux de change courants).

Principaux éléments par région au T3 2015

  • En Amérique du Nord, le chiffre d’affaires a fortement baissé au troisième trimestre 2015 comparé au troisième trimestre 2014. Les volumes ont souffert de la gestion toujours prudente des commandes de produits et des inventaires de la part des clients du Groupe sur la période, en particulier sur le segment du Satellite, du fait de la consolidation en cours de l’industrie, ainsi que du retrait au premier trimestre 2015 d’un produit Câble qui avait été livré en quantités importantes au troisième trimestre 2014. Le mix produit global s’est en revanche fortement amélioré par rapport au troisième trimestre 2014, du fait principalement d’une plus forte contribution au chiffre d’affaires de produits Câble plus haut de gamme.
  • En Amérique Latine, le chiffre d’affaires a baissé au troisième trimestre 2015 par rapport au troisième trimestre 2014, en raison d’un recul important des livraisons de produits sur la période, après quatre trimestres consécutifs de hausse. Cette baisse des volumes de produits a principalement reflété des conditions macroéconomiques plus difficiles au Brésil, notamment du fait d’une dévaluation du real brésilien face au dollar US, ce qui a entrainé un niveau d’inventaires important.
  • En Europe, Moyen-Orient et Afrique, le chiffre d’affaires a enregistré une progression à deux chiffres au troisième trimestre 2015 par rapport au troisième trimestre 2014, du fait d’une hausse des livraisons de produits et d’une amélioration significative du mix produit global sur la période. Le segment Maison Connecté a bénéficié de la montée en puissance d’un tout nouveau décodeur Over-the-Top (« OTT »), introduit auprès d’un client français, produit que le Groupe a commencé à livrer sur d’autres marchés à l’international. Le niveau d’activité du segment a également été soutenu par une hausse des livraisons de produits OTT et haut débit auprès des clients Télécom du groupe, ainsi que par des volumes plus importants de passerelles Câble, notamment en Europe de l’Ouest.
  • En Asie-Pacifique, le chiffre d’affaires a fortement augmenté au troisième trimestre 2015 comparé au troisième trimestre 2014, en raison d’une croissance à deux chiffres des volumes de produits et d’une amélioration importante du mix produit global sur la période. Cette performance a résulté d’une reprise des livraisons de décodeurs aux clients du Groupe en Inde, en raison du redémarrage du programme de numérisation dans ce pays, ainsi que de volumes plus élevés de produits haut débit Câble et Télécom, notamment en Chine.

 

Volumes de Produits Maison Connectée

 

 Troisième Trimestre

 Neuf Mois

 

En millions d’unités

2014

2015

Variation

2014

2015

Variation

Total volumes1

9,0

7,7

(14,2)%

25,5

21,4

(16,0)%

Par région

Amérique du Nord

2,9

1,6

(45,5)%

6,8

4,7

(31,5)%

 

Amérique Latine

2,8

2,4

(13,8)%

8,4

8,4

+0,6%

 

Europe, Moyen-Orient et Afrique

1,8

1,9

+6,8%

5,8

5,2

(10,6)%

 

Asie-Pacifique

1,5

1,8

+18,8%

4,5

3,1

(30,2)%

 1 Incluant les tablettes et les autres produits connectés.

 

 

 

Revue du chiffre d’affaires par segment sur les neuf premiers mois de 2015

 

 

 Neuf mois

 Variation

En millions d’euros

2014

2015

A taux courants

A taux constants

Technologie

331

389

+17,2%

+17,5%

Services Entertainment

909

1,075

+18,2%

+5,9%

Maison Connectée

1,024

984

(3,9)%

(9,8)%

Autres

0

0

ns

ns

Chiffre d’affaires (hors activités abandonnées)

2,265

2,447

+8,0%

+0,5%

Activités abandonnées

84

51

(38,7)%

(49,5)%

Chiffre d’affaires du Groupe

2,349

2,499

+6,4%

(1,3)%

Le chiffre d’affaires du segment Technologie a atteint 389 millions d’euros sur les neuf premiers mois de 2015, en croissance de 17,2% à taux de change courants par rapport aux neuf premiers mois de 2014, en raison d’une hausse du chiffre d’affaires généré par le consortium MPEG LA, ainsi que d’une performance toujours solide des programmes de licences directement gérés par le Groupe sur la période, bénéficiant des nouveaux contrats signés sur les trimestres précédents, en particulier dans la Télévision Numérique.

###

Le chiffre d’affaires du segment Services Entertainment (excluant les activités abandonnées) a atteint 1 075 millions d’euros sur les neuf premiers mois de 2015, en croissance de 18,2% à taux de change courants comparé aux neuf premiers mois de 2014. A taux de change constants, le chiffre d’affaires a augmenté de 5,9% par rapport aux neuf premiers mois de 2014, la forte croissance à deux chiffres du chiffre d’affaires des Services de Production, soutenu par les activités d’Effets Visuels et d’Animation, ayant permis de plus que compenser la baisse du chiffre d’affaires des Services DVD, malgré une nette amélioration des tendances de volumes enregistrées sur le troisième trimestre 2015.

###

Le chiffre d’affaires du segment Maison Connectée a atteint 984 millions d’euros sur les neuf premiers mois de 2015, en baisse de 3,9% à taux de change courants par rapport aux neuf premiers mois de 2014. Le segment Maison Connectée a surperformé le marché sur les neuf premiers mois de 2015, affichant un niveau d’activité solide, malgré des conditions de marché mitigées et la faiblesse persistante de la région Amérique du Nord, liée principalement à des opérations de consolidation dans l’industrie. Le Groupe reste confiant dans sa capacité à surperformer le marché sur l’ensemble de l’année 2015.

Calendrier financier

Résultats annuels 2015

19 février 2016

Chiffre d’affaires du T1 2016

29 avril 2016

###

Avertissement : Déclarations Prospectives
Ce communiqué de presse contient certaines déclarations qui constituent des « déclarations prospectives », y compris notamment les énoncés annonçant ou se rapportant à des événements futurs, des tendances, des projets ou des objectifs, fondés sur certaines hypothèses ainsi que toutes les déclarations qui ne se rapportent pas directement à un fait historique ou avéré. Ces déclarations prospectives sont fondées sur les anticipations et convictions actuelles de l'équipe dirigeante et sont soumises à un certain nombre de risques et incertitudes, en conséquence desquels les résultats réels pourraient différer sensiblement des résultats prévisionnels évoqués explicitement ou implicitement par les déclarations prospectives. Pour obtenir plus d'informations sur ces risques et incertitudes, vous pouvez consulter les documents déposés par Technicolor auprès de l’Autorité des marchés financiers.

###

A propos de Technicolor
Technicolor, leader technologique mondial dans le secteur du Media & Entertainment, est à la pointe de l’innovation numérique. Grâce à nos laboratoires de recherche et d’innovation de premier plan, nous occupons des positions-clés sur le marché au travers de la fourniture de services vidéo avancés pour les créateurs et les distributeurs de contenu. Nous bénéficions également d’un riche portefeuille de propriété intellectuelle, centré sur les technologies de l’image et du son, et reposant sur une activité de Licences performante. Notre engagement : soutenir le développement de nouvelles expériences passionnantes pour les consommateurs au cinéma, à la maison, ou en mobilité.
www.technicolor.com – Suivez-nous : @Technicolor - linkedin.com/company/technicolor
Les actions Technicolor sont enregistrées sur NYSE Euronext Paris (TCH) et sont négociables aux Etats-Unis sur le marché OTCQX (TCLRY).
Relations Presse
Emilie Megel : +33 1 41 86 61 48
emilie.megel@technicolor.com
Relations Investisseurs
Emilie Megel : +33 1 41 86 61 48
emilie.megel@technicolor.com
Laurent Sfaxi : +33 1 41 86 58 83
laurent.sfaxi@technicolor.com
Relations Actionnaires
0 800 007 167
shareholder@technicolor.com

Les activités abandonnées incluent les activités en fin d’exploitation, Cinéma Numérique et Distribution Numérique dans le segment Services Entertainment, et IZ-ON dans le segment Autres.