Technicolor : Résultats Semestriels 2016

Share to Google+Share to FacebookShare to TwitterShare to LinkedIn

Forte performance opérationnelle et intégration des acquisitions en avance
Confirmation des objectifs 2016 et accélération du désendettement

Paris, 27 juillet 2016 – Technicolor (Euronext Paris : TCH ; OTCQX : TCLRY) annonce aujourd’hui ses résultats semestriels 2016.

Frédéric Rose, Directeur général de Technicolor, a déclaré :

« L’intégration des acquisitions 2015 progresse très bien et nous prévoyons une nette amélioration de la marge opérationnelle de la division Services DVD et une nouvelle progression de celle du segment Maison Connectée au second semestre 2016. »

Principaux éléments

  • Croissance du chiffre d’affaires soutenue par le changement de taille des activités Opérationnelles du Groupe (Maison Connectée et Services Entertainment) et la forte croissance organique enregistrée dans le segment Maison Connectée et la division Services de Production ;
  • EBITDA ajusté des activités Opérationnelles à 177 millions d’euros, en hausse de 95 millions d’euros à taux de change constants par rapport au premier semestre 2015 ;
  • Forte génération de trésorerie disponible, reflétant la bonne performance des activités Opérationnelles du Groupe ;
  • Marge d’EBITDA ajusté du segment Maison Connectée à 7,7%, en hausse de 3,4 points par rapport au premier semestre 2015, le processus d’intégration avançant plus rapidement que prévu ;
  • Forte croissance de l’EBITDA ajusté des Services de Production ayant plus que compensé l’impact de l’intégration des actifs nord-américains de Cinram dans les Services DVD, dont la rentabilité devrait être alignée avec les standards du Groupe au second semestre 2016 ;
  • Forte performance des activités de Licences ayant en partie compensé la baisse importante du chiffre d’affaires de MPEG LA ;
  • Technicolor remboursera par anticipation 100 millions d’euros de dettes senior cette semaine, grâce au solide flux de trésorerie disponible du Groupe enregistré au premier semestre 2016.

 

Confirmation des objectifs pour 2016

Technicolor prévoit en 2016 un flux de trésorerie disponible du Groupe supérieur à 240 millions d’euros et un EBITDA ajusté compris entre 600 millions d’euros et 630 millions d’euros.

L’objectif d’EBITDA ajusté reflète :

  • Un EBITDA ajusté supérieur à 475 millions d’euros pour les activités Opérationnelles du Groupe, contre 266 millions d’euros en 2015 ;
    • Pour Maison Connectée : un chiffre d’affaires au second semestre 2016 à un niveau similaire à celui du premier semestre 2016, avec une attention toujours forte portée sur l’amélioration opérationnelle ;
    • Pour les Services Entertainment : une marge d’EBITDA ajusté attendue en forte hausse au second semestre 2016, en raison d’une poursuite de la croissance du chiffre d’affaires et de synergies dans les Services de Production, et d’une saisonnalité favorable et du bénéfice des initiatives de réduction des coûts mises en œuvre par le Groupe au premier trimestre dans les Services DVD ;
  • Un EBITDA ajusté supérieur à 200 millions d’euros pour le segment Technologie, contre 396 millions d’euros en 2015[1], sur la base de la contribution des nouveaux accords de licences, malgré une moindre contribution moindre qu’attendue de MPEG LA ;
  • Un EBITDA ajusté du segment Autres et des fonctions centrales d’environ (80) millions d’euros ;

Le Groupe prévoit un ratio de Dette nette/EBITDA ajusté inférieur à 1.4x à fin décembre 2016, contre 1,74x à fin 2015.

 

 

 

 

Résumé des résultats consolidés du premier semestre 2016 (non audités)

 

Indicateurs financiers clés

 

 Premier Semestre

 Variation

En millions d’euros

2015

2016

A taux courants

A taux constants

Chiffre d’affaires des activités poursuivies

1 621

2 420

+49,3%

+51,6%

[2]

1 561

2 418

+54,9%

+57,3%

EBITDA ajusté des activités poursuivies

250

265

+6,1%

+8,4%

En % du chiffre d’affaires

15,4%

11,0%

(4,4)pts

 

[3]

159

171

+7,5%

+10,4%

En % du chiffre d’affaires

9,8%

7,1%

(2,7)pts

 

EBIT ajusté des activités poursuivies

159

154

(3,5)%

(0,8)%

En % du chiffre d’affaires

9,8%

6,4%

(3,4)pts

 

EBIT des activités poursuivies

132

95

(27,8)%

(25,2)%

En % du chiffre d’affaires

8.1%

3,9%

(4,2)pts

 

Résultat financier

(44)

(73)

(29)

 

Impôt sur les résultats

(29)

(30)

(1)

 

Résultats des sociétés mises en équivalence

1

0

(1)

 

Résultat net des activités poursuivies

60

(8)

(68)

 

Résultat net des act. arrêtées ou en cours de cession

(12)

(44)

(32)

 

Résultat net

48

(52)

(100)

 

Flux de trésorerie disponible du Groupe

117

98

(19)

 

Dette nette à sa valeur nominale (non IFRS)

628

896

+268

 

Dette nette (IFRS)

563

829

+266

 

 

Le chiffre d’affaires des activités poursuivies s’est élevé à 2 240 millions d’euros au premier semestre 2016, en hausse de plus de 50% à taux de change constants par rapport au premier semestre 2015, reflétant une forte performance des activités Opérationnelles du Groupe, incluant les segments Services Entertainment et Maison Connectée. Cette performance a résulté de la contribution des acquisitions et des gains de clients de 2015, d’une solide croissance organique pour le segment Maison Connectée, ainsi que d’une croissance organique à deux chiffres enregistrée par la division Services de Production. Dans la division Licences, le fort recul de la contribution de MPEG LA, qui a été plus important qu’anticipé, a été en partie compensé par une hausse de 58% du chiffre d’affaires des autres programmes de Licences.

 

L’EBITDA ajusté des activités poursuivies s’est élevé à 265 millions d’euros au premier semestre 2016, en hausse de 8,4% par rapport au premier semestre 2015. Les activités Opérationnelles du Groupe ont généré 177 millions d’euros d’EBITDA ajusté, soit une hausse de 95 millions d’euros à taux de change constants comparé au premier semestre 2015, et ont représenté 67% de l’EBITDA ajusté du Groupe. La forte hausse de l’EBITDA ajusté du segment Maison Connectée, liée au changement de taille et synergies associées, a permis de totalement compenser le recul de 79 millions d’euros de la contribution du segment Technologie. Dans les Services Entertainment, la très forte croissance de l’EBITDA ajusté des Services de Production a été tempérée par une moindre performance en Services DVD, les actifs nord-américains de Cinram, acquis par le Groupe fin 2015, ayant été en pertes au premier semestre. Technicolor a lancé un important programme de réduction des coûts visant à aligner la rentabilité de ces actifs avec les standards du Groupe dès le second semestre 2016, des premiers signes d’amélioration ayant été enregistrés à la fin du deuxième trimestre. Dans les Services de Production, la hausse de l’EBITDA ajusté a été en ligne avec celle du chiffre d’affaires et la marge a commencé à bénéficier de synergies dès le deuxième trimestre 2016.

L’EBIT ajusté des activités poursuivies a atteint à 154 millions d’euros au premier semestre 2016, quasiment inchangé par rapport au premier semestre 2015. Au cours du premier semestre 2016, Technicolor a effectué l’allocation du prix des principales acquisitions du second semestre 2015 et a enregistré un amortissement de 18 millions d’euros sur la période. Hors amortissement de l’allocation des prix d’acquisition, l’EBIT ajusté a enregistré une hausse de 7,5% comparé au premier semestre 2015. Technicolor estime le montant annuel de l’amortissement de l’allocation des prix d’acquisition à environ 40 millions d’euros en 2016.

L’EBIT des activités poursuivies a atteint 95 millions d’euros au premier semestre 2016, en baisse de 27,8% comparé au premier semestre 2015. Cette baisse a reflété principalement l’impact d’éléments non courants pour un montant de 20 millions d’euros, dont 8 millions de dépréciations d’actifs liées à des projets de R&D capitalisés et 8 millions d’euros de coûts d’intégration liés à l’acquisition de Cisco Connected Devices ayant impactés le segment Maison Connectée. Les coûts de restructuration ont également augmenté de 8 millions d’euros par rapport au premier semestre 2015, reflétant principalement la réalisation d’un plan d’économies de coûts au sein du segment Technologie au premier semestre 2016, incluant notamment la fermeture du centre de recherche d’Hanovre.

Le résultat financier du Groupe était une perte de 73 millions d’euros au premier semestre 2016, contre une perte de 44 millions d’euros au premier semestre 2015, reflétant :

  • Les charges d’intérêts ont atteint 45 millions d’euros au premier semestre 2016, résultant d’une hausse des coûts d’emprunts de 12 millions d’euros, liée principalement à l’émission d’un nouvel Emprunt à terme pour financer les acquisitions de The Mill et de Cisco Connected Devices en septembre et novembre 2015 ;
  • Les autres charges financières nettes ont atteint 29 millions d’euros au premier semestre 2016, contre 17 millions d’euros au premier semestre 2015. Cette hausse a principalement résulté de la réévaluation, sans impact sur la trésorerie, des actifs du Groupe libellés en dollar US au Brésil, suite à l’appréciation de 22% du réal brésilien par rapport au dollar US.

La charge d’impôts a légèrement augmenté au premier semestre 2016 par rapport au premier semestre 2015, du fait d’une plus forte performance des activités Opérationnelles du Groupe, notamment à l’étranger.

 

 

 

 

Fin juin 2016, Technicolor a conclu des accords transactionnels avec tous les plaignants dans le cadre de l’affaire des Tubes Cathodiques aux États-Unis, à l’exception de Sharp et d’un second groupe de plaignants dont les demandes sont moindres. Le Groupe a enregistré une charge exceptionnelle de 50 millions d’euros au premier semestre 2016 au titre de cette transaction et des risques encourus au titre des litiges en cours. L’impact sur la trésorerie sera de 46 millions d’euros en 2016, soit une augmentation de 10 millions d’euros par rapport au montant de 36 millions d’euros annoncé en février 2016.

Le résultat net du Groupe était une perte de 52 millions d’euros au premier semestre 2016 comparé à un profit de 48 millions d’euros au premier semestre 2015.

 

 

 

 

Etat de la situation financière et position de trésorerie

 

 Premier Semestre

 Variation

En million d’euros

2015

2016

Publiée

Flux de trésorerie opérationnelle des activités poursuivies

208

224

+7,3%

Flux de trésorerie disponible du Groupe

117

98

(16,2)%

Dette brute à sa valeur nominale

1 370[4]

1 330

(40)

Position de trésorerie

3854

434

+49

Dette nette à sa valeur nominale (non IFRS)

9854

896

(89)

Ajustement IFRS

(77)4

(67)

+10

Dette nette (IFRS)

9084

829

(79)

 

Le flux de trésorerie opérationnelle des activités poursuivies, défini comme l’EBITDA ajusté moins les dépenses d’investissement nettes, les sorties de trésorerie liées aux actions de restructuration et la variation du besoin en fonds de roulement et des autres actifs et passifs (pour faciliter la réconciliation avec le tableau des flux de trésorerie consolidés du Groupe), a atteint 224 millions d’euros au premier semestre 2016, en hausse de 16 millions d’euros par rapport au premier semestre 2015, reflétant :

  • Les dépenses d’investissement ont atteint 74 millions d’euros au premier semestre 2016, en hausse de 31 millions d’euros par rapport au premier semestre 2015, reflétant une augmentation des dépenses de R&D capitalisées dans le segment Maison Connectée suite à l‘acquisition de Cisco Connected Devices, ainsi qu’un renforcement des capacités du Groupe dans les Services de Production, notamment en Inde, au Canada, à Londres (Royaume-Uni) et à Paris (France), afin de permettre au Groupe de faire face à un fort carnet de commandes ;
  • Les sorties de trésorerie liées aux actions de restructuration ont atteint 33 millions d’euros au premier semestre 2016, en augmentation de 5 millions d’euros par rapport au premier semestre 2015, reflétant une hausse des dépenses de restructuration dans le segment Technologie et la division Services DVD ;
  • La variation du besoin en fonds de roulement et des autres actifs et passifs a eu un impact positif de 66 millions d’euros au premier semestre 2016, le segment Maison Connectée ayant réussi à absorber l’acquisition de Cisco Connected Devices grâce à une gestion rigoureuse des inventaires.

Le flux de trésorerie disponible du Groupe a atteint 98 millions d’euros au premier semestre 2016, reflétant :

  • Les charges financières impactant la trésorerie ont atteint 47 millions d’euros au premier semestre 2016, en hausse de 6 millions d’euros par rapport au premier semestre 2015, reflétant principalment l’émission d’un nouvel Emprunt à terme au cours du second semestre 2015 pour financer les acquisitions de Cisco Connected Devices et de The Mill ;
  • La charge d’impôts impactant la trésorerie a atteint 40 millions d’euros au premier semestre 2016, en hausse de 7 millions d’euros comparé au premier semestre 2015, en raison d’une meilleure performance des activités Opérationnelles.
  • Les autres dépenses d’exploitation impactant la trésorerie ont atteint 21 millions d’euros au premier semestre 2016, reflétant principalement les retraites pour 12 millions d’euros et des coûts d’intégration de 6 millions dans le segment Maison Connectée.

La dette financière brute à sa valeur nominale a atteint 1 330 millions d’euros à fin juin 2016, en baisse de 40 millions d’euros par rapport à fin décembre 2015, reflétant des remboursements normaux de l’Emprunt à terme de 34 millions d’euros et d’autres remboursements de dettes de 6 millions d’euros.

La position de trésorerie du Groupe a atteint 434 millions d’euros à fin juin 2016, en hausse de 49 millions d’euros par rapport à fin décembre 2015, en raison principalement d’un flux important de trésorerie généré par le Groupe sur la période.

La dette financière nette à sa valeur nominale a atteint 896 millions d’euros à fin juin 2016, en baisse de 89 millions d’euros par rapport à fin décembre 2015.

 

 

Frédéric Rose, Directeur général, et Esther Gaide, Directrice Financière, tiendront une conférence téléphonique le mercredi 27 juillet 2016 à 18h30 (heure de Paris, GMT+1).

 

Calendrier financier

Chiffre d’affaires du T3 2016 21 octobre 2016

 

###

 

Avertissement : Déclarations Prospectives

Ce communiqué de presse contient certaines déclarations qui constituent des « déclarations prospectives », y compris notamment les énoncés annonçant ou se rapportant à des événements futurs, des tendances, des projets ou des objectifs, fondés sur certaines hypothèses ainsi que toutes les déclarations qui ne se rapportent pas directement à un fait historique ou avéré. Ces déclarations prospectives sont fondées sur les anticipations et convictions actuelles de l'équipe dirigeante et sont soumises à un certain nombre de risques et incertitudes, en conséquence desquels les résultats réels pourraient différer sensiblement des résultats prévisionnels évoqués explicitement ou implicitement par les déclarations prospectives. Pour obtenir plus d'informations sur ces risques et incertitudes, vous pouvez consulter les documents déposés par Technicolor auprès de l’Autorité des marchés financiers.

 

###

 

A propos de Technicolor

Technicolor, leader technologique mondial dans le secteur du Media & Entertainment, est à la pointe de l’innovation numérique. Grâce à nos laboratoires de recherche et d’innovation de premier plan, nous occupons des positions-clés sur le marché au travers de la fourniture de services vidéo avancés pour les créateurs et les distributeurs de contenu. Nous bénéficions également d’un riche portefeuille de propriété intellectuelle, centré sur les technologies de l’image et du son. Notre engagement : soutenir le développement de nouvelles expériences passionnantes pour les consommateurs au cinéma, à la maison, ou en mobilité. Pour plus d’informations, visitez : www.technicolor.com.

Les actions Technicolor sont enregistrées sur NYSE Euronext Paris (TCH) et sont négociables aux Etats-Unis sur le marché OTCQX (TCLRY).

 

Relations Presse

Emilie Megel : +33 1 41 86 61 48

emilie.megel@technicolor.com

Relations Investisseurs

Emilie Megel : +33 1 41 86 61 48

emilie.megel@technicolor.com

Laurent Sfaxi : +33 1 41 86 58 83

laurent.sfaxi@technicolor.com

Relations Actionnaires

0 800 007 167

shareholder@technicolor.com

 

 

 

 



[1] Suite à la cession de M-GO en janvier 2016 et à l’abandon de Virdata, le Groupe a transféré ces activités du segment Technologie au segment « Autres » au deuxième trimestre 2016. En conséquence, l’information financière a été retraitée pour 2015.

[2] Les activités abandonnées incluent les activités en fin d’exploitation, de Distribution et Cinéma Numérique dans le segment Services Entertainment, et les activités IZ-ON, M-GO et Virdata dans le segment « Autres ».

[3] Amortissement des prix d’acquisition.

[4] A fin décembre 2015.