03 Juin 2020

Alex Rider, un mélange de drame, d’action et de suspense haut en couleur

Dan Coles (Technicolor) s’associe au directeur de la photographie Ben Wheeler dans la production de la série d’espionnage Alex Rider. Cette série pleine de suspens, à destination des adolescents, est produite par Eleventh Hour Films et Sony Pictures.

Dan Coles, Senior Colorist chez Technicolor, et Ben Wheeler, directeur photo, se sont à nouveau associés pour l’adaptation télévisée de la saga de romans d’Anthony Horowitz, Alex Rider. Écrite avec un sens du détail tout cinématographique, cette ambitieuse série d’espionnage pour adolescents sait parfaitement mélanger drame, action, suspense et humour.

Des relations fortes

Ben Wheeler a filmé la série en Roumanie et à Londres sur deux Alexa minis en utilisant un format de capture ProRes 4444 UHD et des objectifs Cooke S2 d’époque. Ben Wheeler et Dan Coles avaient discuté du rendu visuel de la série quelques semaines avant le début de la production, dans une approche collaborative pour l’étalonnage.

« Pour Alex Rider, j’ai une fois de plus joint mes forces à celles de mon confrère habituel chez Technicolor, Dan Coles », a déclaré Ben Wheeler. « Je connais depuis longtemps Dan et l’équipe de Technicolor à Londres, ayant réalisé de nombreux projets avec eux au fil des années. Je sais qu’avec eux, je serai toujours entre de bonnes mains et en excellente compagnie ».

« Quand j’ai appris que j’allais aider Eleventh Hour Films et Sony Pictures à retracer les incroyables aventures de cet espion encore adolescent, Alex Rider, j’étais très enthousiaste, d’autant plus que mon fils lit et adore les livres d’Anthony Horowitz », a déclaré Dan Coles.

 

« C’était la première fois que je travaillais avec les réalisateurs Andreas Prochaska et Christopher Smith, ils étaient tous les deux fantastiques et avaient beaucoup de bonnes idées sur l’étalonnage », a ajouté Dan Coles. « En étant à nouveau associé à Ben Wheeler, je savais que ce serait une expérience très créative et collaborative. Depuis que j’ai découvert son travail en collaborant avec lui pour la première fois il y a plusieurs années, je suis devenu un grand fan du style de Ben. Il filme de manière incroyablement cinématographique et je suis toujours impressionné par la qualité et la profondeur de son travail ».

Développement du visuel

Dan Coles a ensuite parlé de son étroite collaboration avec Ben Wheeler sur Alex Rider :

« Avant la production, nous avons discuté du visuel de la série ainsi que des premiers tests de caméra, de costume, d’objectif, de coiffure et de maquillage. Ben a utilisé une série de LUT (filtres) dérivée des LUT de tournage que nous avons développées et modifiées ensemble au fil du temps. Cela nous aide à réaliser un style fondamentalement naturaliste et filmique ».

« Le visuel présente des tons bleus et cyan plus frais pour donner une sensation différente avec un bon niveau de richesse, de pop et de saturation des couleurs, tout en obtenant un rendu plus doux pour souligner et obscurcir les détails ».

 

« Pour la maison d’Alex à Londres, l’école, et bien d’autres endroits, nous sommes restés assez proches de ce look. Certains décors étaient intentionnellement assez sombres et changeants, en particulier Pointe Blanche et The Department. Cela nous a permis de saisir l’ambiance dramatique tout en utilisant des formes et des contrastes sélectifs pour ajouter de la profondeur et accentuer l’expressivité des personnages ».

Défis créatifs et livraison HDR

Fort d’une expérience significative dans l’étalonnage de couleurs pour longs métrages et série, Dan Coles est capable de tirer le meilleur parti du matériel, et ce faisant, d’élaborer et de peaufiner le visuel afin de mettre en avant l’histoire.

 

« Une scène de cascade en plein air a représenté un défi particulier », a déclaré Dan Coles. « Elle a été tournée sur plusieurs jours, ce qui m’a donné du fil à retordre en termes de raccord, notamment en cas de conditions météorologiques changeantes. Mais je pense que nous avons malgré tout réussi à créer une continuité dans les prises de vue et créé une vraie cohérence narrative ».

Dan Coles s’est également chargé de la livraison HDR, en s’assurant que la qualité de l’image était améliorée de manière subtile et précise.

« L’aspect HDR de la collaboration a été un vrai plaisir », a conclu Ben Wheeler. « Ce fut ma meilleure expérience avec ce système. Le calibrage a parfaitement suivi nos images, en gardant le même visuel tout au long du processus tout en améliorant subtilement les images. Nous étions loin de la patte un peu lourde que nous avons parfois l’habitude de voir avec le HDR ».

Alex Rider est diffusé sur Amazon Prime depuis le 4 juin.