09 Avril 2019

La recette magique de MR. X pour donner vie à l’effrayant Simetierre

MR. X, filiale de Technicolor, est parvenu à trouver le juste équilibre entre magie et réalisme pour adapter à l’écran les mots de Stephen King.

  • L’étroite collaboration de MR. X avec l’équipe de production – en préproduction, sur le tournage et en postproduction - a permis de livrer 400 plans pour ce remake horrifique.

Simetierre, roman de l’écrivain Stephen King, en est à sa deuxième adaptation sur grand écran et donne encore plus de frissons. L’histoire : la famille Creed quitte Boston pour une zone rurale du Maine où elle découvre un mystérieux cimetière dans la forêt voisine, épicentre des pires horreurs.

MR. X s’est impliqué très tôt dans le travail de préparation, deux mois avant le début du tournage, en s’attaquant à la préproduction. Le studio a apporté son aide en plateau, travaillant étroitement avec les réalisateurs (Kevin Kölsch et Dennis Widmyer) ainsi que les producteurs à Montréal.

Au total, MR. X a réalisé près de 400 plans dont la plupart sont des ajouts et des extensions de décor. « Dans le film, on découvre un cimetière d’animaux, une barrière de bois mort derrière laquelle se trouve la forêt magique – autant de plans auxquels nous avons ajouté de nombreux éléments », précise Damien Hurgon, responsable des effets visuels (VFX) chez MR. X. « Tout le premier plan a été filmé en studio devant un écran bleu. Nous avons donc construit tout l’arrière-plan des scènes correspondantes, en trouvant le bon équilibre entre le réalisme et la magie décrits par Stephen King lui-même. »

La préoccupation première des réalisateurs était de rendre l’environnement du film immédiatement compréhensible pour les spectateurs. En effet, la maison de la famille et celle de leur étrange voisin (John Lithgow) ont été filmées dans des lieux différents mais devaient paraîtres voisines à l’écran.

« Nous devions créer une continuité entre ces deux maisons, afin que le public comprenne bien leur proximité et le fait que le chemin menant au cimetière passe entre elles », explique D. Hurgon.

« Ce travail a démarré avec l’équipe chargée du repérage, puis nous avons réfléchi avec les réalisateurs à la meilleure façon d’obtenir cette continuité, pour que les prises nous permettent ensuite de rendre le décor compréhensible à l’aide de la VFX. »

Cette étroite collaboration, développée avec les réalisateurs et les producteurs, D. Hugon l’a aussi nouée avec l’ensemble de l’équipe de production, y compris sur le plateau, avec la directrice de la photographie Laurie Rose et le chef costumier Todd Cherniawsky. Leur implication en pré-production a joué un rôle majeur pour la bonne intégration de la VFX en aval du tournage – des prérequis facilités par l’expertise du producteur de VFX de MR. X Mike DiCarlo.

Alors, oserez-vous jeter un œil à la bande-annonce de Simetierre ?

We use cookies on our website to support technical features that enhance your user experience.

We also use analytics & advertising services. To opt-out click for more information.