31 Décembre 2018

MR. X retrouve l’univers de Lemony Snicket et offre une fin trépidante aux Désastreuses Aventures des Orphelins Baudelaire

Depuis ses débuts sur Netflix, la série Les Désastreuses Aventures des Orphelins Baudelaire met la barre très haut en termes de VFX.

  • Des sommets vertigineux aux profondeurs des abysses, MR. X a imaginé des effets visuels au service d’une histoire et d’une identité hors du commun.

Fidèle à sa réputation, la série a réservé le pire pour la fin. Pour cette troisième et ultime saison, MR. X, l’entité de Technicolor chargée de la VFX, a donc dû se surpasser après une collaboration réussie sur la saison 2. Objectif : renforcer l’ambiance décalée et fantastique de la série grâce à un travail minutieux sur les plans larges.

Adaptée des treize romans pour enfants de Daniel Handler, alias Lemony Snicket, la série retranscrit avec brio le style gothique victorien et le fameux humour noir qui ont fait le succès des livres. James Cooper, responsable de la VFX chez MR. X, nous guide à travers une sélection d’épisodes de la saison 3, tirée des quatre derniers romans. Perfectionnisme et surréalisme sont au rendez-vous.

Ep. 3.1 : La saison 3 reprend là où le dernier épisode de la saison 2 laissait les trois orphelins Violet, Klaus et Sunny : dévalant une route de montagne vers une mort certaine. MR. X a retravaillé l’ensemble du décor de cette incroyable séquence. Des effets visuels renforcent le suspense en rendant interminables la route et la chute des orphelins.

Ep. 3.3 et Ep. 3.4 : Pépites de la saison 3, ces épisodes nous plongent dans une course-poursuite sous-marine effrénée. On y découvre une longue séquence au cœur d’une grotte immergée, ou encore l’incendie du phare où siège Anwhistle Aquatics, amplifié par de remarquables effets pyrotechniques. MR. X a travaillé à la conception de cet univers et de ses engins subaquatiques. Le Comte Olaf y poursuit le Queequeg à bord du Carmelita, son sous-marin en forme de pieuvre. Sans oublier le Medusoid Mycelium, un champignon vénéneux qui menace la communauté aquatique.

Parmi les créatures conçues par MR. X, on retrouve également Le Grand inconnu, un inquiétant monstre marin. Le réalisateur Barry Sonnenfeld souhaitait conserver le mystère jusqu’au bout. On n’aperçoit donc le monstre marin qu’à travers un hublot, camouflé en corail, dans un nuage d’algues… jusqu’à ce que son œil géant et lumineux s’ouvre brusquement.

Pour créer ces séquences sous-marines, MR. X s’est inspiré des effets conçus pour le film oscarisé La Forme de l’eau. La série inclut ainsi de nombreux plans aquatiques, tournés entièrement au sec.

« Pour La Forme de l’eau, nous avons développé un certain nombre de techniques pour créer un environnement aquatique, et nous avons notamment utilisé la technologie “dry for wet” », explique James Cooper. « Les acteurs et les décors ont été filmés au sec, puis nous avons ajouté des effets de profondeur et de lumière, des matières flottantes, des algues en mouvement, des poissons et d’autres éléments qui donnent l’impression d’un univers aquatique. Grâce à cette expérience acquise sur le film, nous avons pu économiser du temps et des ressources. »

Ep. 3.7 : Gigantesque raz de marée, île déserte… Les effets visuels de l’épisode final ont été conçus pour accentuer la sensation d’abandon et d’égarement au beau milieu de l’océan. Nous n’en dirons pas plus pour ne pas gâcher le suspense – à voir absolument !

Pour James Cooper, cette belle réussite a largement été permise par l’étroite cohésion au sein de l’équipe, autour de la vision de Barry Sonnenfeld.

« Dès la saison 2, nous avons pu échanger directement avec Barry Sonnenfeld et comprendre sa vision de la série, ce à quoi elle devait ressembler et comment les effets spéciaux pouvaient y contribuer. Dans notre métier, nous ne bénéficions pas toujours de cette proximité. Cela nous a permis de nous diriger dès le début dans la bonne direction et d’interpréter correctement la vision du réalisateur. »

La saison 3 offre le meilleur du pire de la série ! Rejoignez-nous pour un voyage dans l’extrême avec MR. X et Les Désastreuses Aventures des Orphelins Baudelaire, disponible sur Netflix.

We use cookies on our website to support technical features that enhance your user experience.

We also use analytics & advertising services. To opt-out click for more information.