21 Octobre 2019

Technicolor et Mikros accueillent l’exposition «Ordinary Landscapes », une première au siège parisien.

Re-visitée comme une expérience mêlant photographie, peinture et art numérique, l'exposition se termine par une vidéo interactive en mapping, développée par les artistes de Mikros, sur le toit de l'édifice.

Mikros et Technicolor ont récemment invité leurs clients et partenaires à l’inauguration de l’exposition privée « Ordinary Landscapes », au siège Renard de la rue du même nom. L’occasion de faire visiter ces nouveaux bureaux au cœur même de Paris.

Renard est une maison créative par excellence, où les visions prennent vie à travers les images et la créativité de centaines de personnes, et où les idées et l'innovation s'expriment au quotidien. Cette exposition illustre l’envie ardente du Groupe d’ouvrir le bâtiment à d'autres artistes et à de nouvelles influences artistiques.

« Ordinary Landscapes » est la première collaboration entre Mikros et Guillaume Hebert. Elle s'appuie sur la combinaison de deux séries de photographies hybrides, « Updated Landscape » et « Beyond The Ordinary », tirées des voyages de l'artiste à Taiwan, Shanghai et Berlin.

« Updated Landscape » redéfinit la façon dont les environnements sont perçus d’un point de vue esthétique et apporte une perspective sur la différence de perception entre un peintre d'antan et celle d'un photographe contemporain. « Beyond the Ordinary » est la suite, illustrant avec humour et ironie la façon dont les sociétés contemporaines se sont éloignées des environnements naturels.

La démarche artistique de Guillaume Hébert entre en résonnance avec le savoir-faire des artistes de Mikros : inventer des histoires à partir de fragments d'images et les rassembler pour en faire des films. Comme eux, le travail de Guillaume Hébert repose sur l'observation, des prises de vue en extérieur, le compositing, le recadrage, l'étude approfondie des lumières et des couleurs, la gradation, pour finalement essayer d’estomper la différence entre photo et peinture et donner une impression de réel.

Loin d’être une exposition traditionnelle dans laquelle le visiteur reste en retrait des œuvres et où seuls les murs servent de supports à l'exposition, « Ordinary Landscapes » est réinventée par Mikros comme une expérience. Avec l’accord de Guillaume Hébert de travailler à partir de son œuvre, l'exposition mélange photo, peinture et art numérique, pour se terminer par une vidéo interactive en mapping, développée par des artistes de Mikros, sur la structure de toit en verre du bâtiment.

Lors d'un entretien exclusif avec Mikros, Guillaume Hebert a décrit sa collaboration avec l'équipe :

« Ordinary Landscapes est ma première collaboration avec une entreprise. J'ai connu Mikros par Delphine Rodet, productrice chez Mikros MPC. Je l’ai rencontrée pour la première fois au Festival Circulation(s) à Paris en 2018 alors qu’elle était membre du comité artistique. J’ai ensuite fait la connaissance de Julien Vallet, responsable de la marque du groupe Mikros, dont l'ouverture d’esprit m'a donné confiance en l'équipe. J'ai senti que nos différences allaient m’enrichir... Le jour de l'ouverture de l'exposition, c'était merveilleux de voir comment ils avaient réinterprété mon travail et ça a stimulé mon imagination. C'était une aventure qui vaut le coup ! »

 

Guillaume Hébert, aussi appelé Guillelmus Paulus Julianus, est un artiste visuel français spécialisé dans la photographie. Né en 1969 en Normandie, il est diplômé de l'École des Beaux-Arts de Caen. Il s’est spécialisé particulièrement dans la photo quand il s'est installé à Taiwan en 2012, où il y a vécu 6 ans tout en voyageant régulièrement en Chine continentale. Il collabore actuellement avec une galerie d'art basée à Shanghai, M Art Center, et participe à de nombreux festivals et salons d’expositions. Après son pèlerinage en Asie, il est revenu en Europe et s'est installé un an à Berlin. De retour en France, il vit et travaille actuellement en Avignon, la Cité des Papes. En 2018, il participe au festival Circulation(s) et présente son travail au CENTQUATRE-PARIS. Il reçoit le Prix du Public pour la série « Updated Landscape ».

We use cookies on our website to support technical features that enhance your user experience.

We also use analytics & advertising services. To opt-out click for more information.